Le Petit Muscléhttp://www.lepetitmuscle.fr/Les derniers articles du webzine sportif de la Viennefr-FRdavid@hoplie.comBencic - Niculescu, round 2.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1210/bencic-niculescu-round-2stephane.simon@lepetitmuscle.fr<ul> <li style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Hier, était programmé les derniers matchs comptant pour le 1e tour. La journée a commencé sans grande surprise, par la qualification de la croate Petra MARTIC tête de série 6 face à la géorgienne, Sofia SHAPATAVA. La roumaine Mihaela BUZARNESCU tête de série 5, a également su passer le premier tour. Les têtes de série 1, 4 et 5 ont composté leur billet pour les quart de finale.</span></li> <li style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;"><br /></span></li> <li style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">En fin de journée, l'américaine Bernarda PERA a su créer la surprise en éliminant la tête de série 8, la seule joueuse française qui restait en lice, Pauline PARMENTIER. La française, diminuée par des problèmes au bas du dos, a tenté de résister aux coups à plat de son adversaire, en totale confiance.</span></li> </ul> <p style="text-align: justify;">Le match de double, entre la paire NICULESCU/SMITKOVA et le duo BENCIC/WICKMAYER une première idée de l'affiche du jour. En effet, Monica NICULESCU et Belinda BENCIC s'affrontaient hier en double. Un avant goût du match d'aujourd'hui. A l'occasion de ce premier round, c'est la paire BENCIC/WICKMAYER qui s'est imposée. La joueuse suisse mène donc dans leur affrontement. Bencic partira-t-elle avec un léger avantage ce matin, au niveau mental? Suspens... Réponse en début d'après-midi.</p> <p style="text-align: justify;">La journée du mercredi était également la journée des enfants. Les clubs du département avaient la possibilité d'inviter leurs jeunes à venir passer l'après-midi au tournoi. Une chasse au trésor sur le site du tournoi était organisé.</p> <p style="text-align: justify;">Aujourd'hui, suite des matchs comptant pour le 2e tour, ainsi que les deux demi-finales du double.</p>2017-10-26 08:59:29Tatjana MARIA était au dessus.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1209/tatjana-maria-etait-au-dessusstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Hier était la journée des derniers tours de qualifications. Sans surprise, les favorites, Kathinka VON DEICHMANN et Ivana JOROVIC ont su décrocher leur billet pour le tableau final. L'ukrainienne Katarina ZAVATSKA et la géorgienne Sofia SHAPATAVA ont elles aussi leur place pour le grand tableau.</p> <p style="text-align: justify;">En début d'après-midi, l'allemande Annika BECK a bataillé fort pour prendre le dessus face à la joueuse tchèque Tereza SMITKOVA. Cette dernière qui revient du tournoi de Tours, qu'elle a remporté samedi était visiblement légèrement diminué physiquement. Cette petite baisse de régime a suffit à l'allemande pour se qualifier au 2e tour des IFV.</p> <p style="text-align: justify;">La tête de série 4 des IFV, la belge Alison VAN UYTVANCK a eu besoin de trois sets pour écarter la hollandaise Richel HOGENKAMP au 1e tour. </p> <p style="text-align: justify;">Enfin, en toute fin de journée, la française Chloé PAQUET était opposée à la tête de série 1 du tournoi, Tatjana MARIA. Un match compliqué. L'allemande a su faire parler son expérience durant tout le long du match. La joueuse originaire de Paris s'est inclinée en deux sets. Son aventure poitevine n'est cependant pas terminée puisqu'elle a encore un match de double à disputer avec la canadienne Francoise ABANDA.</p> <p style="text-align: justify;">Aujourd'hui, suite des premiers tours en simple comme en double. A suivre, le match de la joueuse suisse Belinda BENCIC titulaire d'une invitation. Pas avant 16h, l'entrée en lice de la tête de série 2, Monica NICULESCU face la qualifiée, Kathinka VON DEICHMANN. Enfin, pas avant 18H, la française Pauline PARMENTIER, face à la roumaine Alexandra DULGHERU.</p> <p style="text-align: justify;">Une sacrée journée encore en perspective aux IFV.</p>2017-10-24 08:15:27Que le spectacle commence !http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1208/que-le-spectacle-commencestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Aujourd'hui vont commencer les premiers matchs du tableau final. Avant cela, les quatre derniers matchs de qualifications, qui verront les gagnantes se qualifier pour le tableau final, et ainsi remporter de précieux points WTA.</p> <p style="text-align: justify;">Sur le Central, pas avant 14 heures, un duel de cogneuses entre l'allemande Annika Beck et la tchèque Tereza Smitkova. Une affiche de premier tour qui quelques années auparavant pouvait faire office d'affiche en demi-finale.</p> <p style="text-align: justify;">Pas avant 17 heures, la belge Alison Van Uytvanck tête de série 4, devra s'imposer face à Richel Hogenkamp si elle souhaite rejoindre le deuxième tour. Enfin, pour terminer la journée, pas avant 19 heures, l'entrée en lice de la tête de série 1, Tatjana Maria. Elle sera opposée à la française Chloé Paquet, titulaire d'une invitation de la part de la Fédération Française.</p> <p style="text-align: justify;">Début des hostilités à 11 heures.</p> <p style="text-align: justify;">Retrouvez le programme et l'ensemble des tableaux sur <a href="http://www.ifv86.com">ifv86.com</a>.</p>2017-10-23 07:55:37Journées nationales de spéléologiehttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1207/journees-nationales-de-speleologiestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Cette discipline, peu connue du grand public, compte pourtant un grand nombre de passionnés : d’après les chiffres de la fédération française de spéléologie en 2015, plus de 400 clubs ou associations et près de 7600 licenciés pratiquent cette activité en France.</span></p> <p style="text-align: justify;">Dans la Vienne les Journées nationales de la Spéléologie étaient organisées par le Comité départemental, en partenariat avec les quatre clubs de la Vienne qui sont Poitiers, Châtellerault, Angles sur l’Anglin et Lathus.</p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Durant ce week-end près de 200 participants, âgés de 4 à 80 ans sont venus découvrir le monde souterrain. « Le but est de faire découvrir la discipline au grand public et de les inciter à nous rejoindre bien sûr ! Dans la Vienne nous leur avons proposé de découvrir deux cavités, l’une à Chauvigny et l’autre à Lussac. On souhaite avant tout donner de la visibilité à cette activité », explique le président du comité départemental Dominique Beau.</span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Amateurs et initiés ont donc pu parcourir, dans une ambiance conviviale, des cavités 100% naturelles. Certains reviendront peut-être après s’être inscrit dans un club…</span></p> <p style="text-align: justify;"> La spéléologie, une discipline à découvrir !</p>2017-10-09 16:10:38La marche était trop haute.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1206/la-marche-etait-trop-hautestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Il y avait foule samedi soir à la patinoire. Il faut dire que l'affiche était alléchante. Poitiers qui évolue en D3, affrontait Nantes, équipe de D1. Un sacré challenge. Tout le monde avait envie d'y croire. Cependant, tout le monde était aussi réaliste sur l'écart qu'il y a entre ces deux équipes. D'une part l'écart sur la vitesse de jeu. Nantes a très vite montré qui était le patron sur la glace. Poitiers, elle, a cependant su plutôt bien répondre mais finalement trop tard au cours du match. C'est assez logiquement et avec un score écrasant (0-14) que Nantes accède donc au 2e tour.</p> <p style="text-align: justify;">Pour marquer l'occasion, Poitiers avait prévu une superbe mise en scène pour l'entrée de ses joueurs sur la glace. Uns à uns, ils sont rentrés accompagnés un petit de l'école de hockey. Uns à uns, ils sont passés dans ce large couloir délimités par deux projecteurs de flammes. Les flammes des Dragons se sont en réalité transformés en flammes de l'enfer.</p> <p style="text-align: justify;">Le début du match est allé vite. Très vite. Peut-être même trop vite pour les Dragons de Poitiers. Le premier but des nantais est intervenu dès la 6e minute. Cinq autres viendront rejoindre les filets dans les cages du gardien poitevin durant le premier tiers du match.</p> <p style="text-align: justify;">Le deuxième tiers n'aura pas été mieux, puisque Poitiers va encaisser sept buts, par sept joueurs différents. Signe que Nantes était vraiment dans la partie, le premier tiers avait duré 30 minutes. Le deuxième, seulement 26. Les onzième et douzième buts de l'équipe nantaise extrêmement rapprochés (38'25 et 38'46) ont en quelque sorte achevé encore un peu plus tout espoir de remontada.</p> <p style="text-align: justify;">Mais les dragons rouge et noir n'avaient pas dit leur dernier mot dans le tout dernier tiers. Il restait encore de l'énergie. Ils ont su proposer une belle opposition et prendre parfois même des occasions en franchissant cette fameuse ligne bleue synonyme d'opportunités de but. Le nouveau venu dans l'équipe, le canadien Vito De Vito a essayé, s'est frayé plusieurs fois le chemin vers le but. Malheureusement, les occasions sont restées veines. La faute à un très bon gardien,le numéro 50, Corentin Lapointe.</p> <p style="text-align: justify;">Il y a bien sûr de la déception, qui n'en n'aurait pas au vu du score extrêmement sévère. Mais ce match restera comme une référence, puisqu'il y a de bonnes choses à retenir tout de même de cette expérience.</p> <p style="text-align: justify;">Dans la course à la qualification en play-offs à l'occasion du championnat de D3, il y a fort à parier que le coach John Stinco a mémorisé ce qui devrait fonctionner face à l'équipe réserve de Tours que Poitiers recevra samedi.</p>2017-10-09 15:24:52Journée rencontre citoyennehttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1205/journee-rencontre-citoyennestephane.simon@lepetitmuscle.fr<blockquote>Le Poitiers Beaulieu Tennis a organisé samedi 7 octobre, au gymnase du collège France Bloch Serazin, une rencontre-citoyenne sous l'égide de la Mairie de Poitiers et de la Jeunesse et les Sports.</blockquote> <blockquote>Les objectifs? Permettre bien sûr à des jeunes de jouer au tennis et de se rencontrer sur un court mais surtout de rappeler à tous - joueurs, spectateurs, et arbitres - les règles du tennis.</blockquote> <blockquote>Mais, au delà, il s'agit de sensibiliser tout un chacun sur le fait qu'il est acteur de la vie de la Cité et de tisser un lien social entre les habitants des quartiers.</blockquote> <blockquote>Les jeunes présents venaient des maisons de quartier : Beaulieu ,les 3 Cités mais aussi du Club de Beaulieu.</blockquote> <blockquote>Cette rencontre était supervisée et animée par Aboubakar Sigue, aidé par le "staff" de Beaulieu.</blockquote> <blockquote>Les jeunes sont repartis ravis, avec leur diplôme de citoyen d'honneur du Poitiers Beaulieu. Bien sûr, lots et collation leur avaient été auparavant offerts.</blockquote>2017-10-09 13:45:45Une 28e édition relevée.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1204/une-28e-edition-releveestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Pour cette 28e édition, les Internationaux Féminins de la Vienne espèrent pouvoir offrir aux spectateurs un beau spectacle.</p> <div style="text-align: justify;">Si la liste des joueuses est sortie hier en fin de journée, elle est cependant à prendre avec beaucoup de pincettes, puisqu’elles peuvent se retirer jusqu’à la veille du début des qualifications, sauf retrait pour raisons médicales.</div> <div style="text-align: justify;">A ce jour, la direction du tournoi se veut prudente, mais ne cache pas son optimisme. L’actuelle tête de série 1 est la croate Donna Vekic, âgée de seulement 20 ans et actuellement 41e mondiale. Suivie par, l’allemande Tatjana Maria 54e et enfin la roumaine Monica Niculescu 65e et gagnante ici en 2015.</div> <div style="text-align: justify;">Sur les 22 joueuses qui peuvent accéder directement dans le tableau final, le tournoi compte aujourd’hui 15 joueuses issues du top 100.</div> <div style="text-align: justify;">Seul bémol, la présence d'une seule française, Pauline Parmentier (95e), dans le tableau final. Point noir de cette édition, puisqu’aucune joueuse n’est également présente dans la liste pour jouer les qualifications. La première joueuse tricolore est Amandine Hesse, 17e sur la liste pour pouvoir disputer les qualifications.</div> <div style="text-align: justify;">C’est un fait, les IFV est un tournoi important en cette fin de saison. La preuve en est, la longue liste des joueuses inscrites pour disputer le tournoi. 303 joueuses sont actuellement sur la liste d’attente pour espérer pouvoir disputer ne serait-ce que les qualifications.</div> <div style="text-align: justify;">Plusieurs animations seront prévues. Une journée « Sport Santé Bien-être » sera organisée le vendredi 27 octobre. L’organisation du tournoi renouvelle par ailleurs son action dans la lutte contre le cancer du sein.</div> <div style="text-align: justify;">A l’occasion de cette 28e édition, Le Petit Musclé fera chaque jour, un résumé des matchs de la veille.</div>2017-10-06 16:21:59Annemiek Van Vleuten 1ere du Boels Rental Ladies Tourhttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1203/annemiek-van-vleuten-1ere-du-boels-rental-ladies-tourstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p><strong>Janneke Ensing</strong> (Alé Cipollini) a remporté, ce dimanche, la dernière étape de ce <strong>Boels Rental Ladies Tour</strong> , disputée autour de Sittard (Pays-Bas) sur une distance de 159,7 km. La Néerlandaise a devancé sa compatriote <strong>Lucinda Brand</strong> (Team Sunweb) et la Polonaise <strong>Katarzyna Niewiadoma</strong> (WM3 Energie) qui ont eu une petite permission de sortie de la part des favorites…</p> <p><strong>Roxane Fournier</strong> bien placée dans le gros peloton vient chercher une belle 5<sup>ème</sup> place au sprint.</p> <p><strong>Annemiek Van Vleuten</strong> (Orica-Scott) s'adjuge le classement général final avec un podium entièrement Hollandais . Elle succède à <strong>Chantal Blaak</strong> (Boels-Dolmans CT) au palmarès.</p> <p>Une belle semaine pour le Team Poitevin dans « le plat Pays » qui termine 4<sup>ème</sup> du classement par équipe derrière <strong>Boels Dolmans Cyclingteam, Canyon SRAM Racing </strong>et<strong> Wiggle High5</strong></p> <p><strong> </strong></p> <p><strong><em><span style="text-decoration: underline;">Classement de la dernière étape</span></em></strong></p> <p>1             Janneke Ensing (Ned) Alé Cipollini          4:11:57</p> <p> </p> <p>2             Lucinda Brand (Ned) Team Sunweb Women     0:00:30</p> <p>3             Katarzyna Niewiadoma (Pol) WM3 Pro Cycling  0:00:35</p> <p>4             Marta Bastianelli (Ita) Alé Cipollini           0:01:10</p> <p>5             Roxane Fournier (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope</p> <p>28           Eugénie Duval (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope                           </p> <p>29           Shara Gillow (Aus) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope</p> <p>32           Roxane Knetemann (Ned) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope</p> <p>49           Eri Yonamine (Jpn) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope                             </p> <p>51           Coralie Demay (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope</p> <p> </p> <p> </p> <p><strong><em><span style="text-decoration: underline;">Classement général final</span></em></strong></p> <p>1             Annemiek Van Vleuten (Ned) Orica Scott Women         14:41:57              </p> <p>2             Anna Van Der Breggen (Ned) Boels Dolmans Cyclingteam          0:00:43  </p> <p>3             Ellen Van Dijk (Ned) Team Sunweb Women      0:01:03                                 (Podium final Photo  <strong>Tim de Waele</strong>)</p> <p>4             Lisa Brennauer (Ger) Canyon SRAM Racing        0:01:24</p> <p>5             Linda Villumsen (NZL) Team Veloconcept Women          0:01:49</p> <p>6             Chantal Blaak (Ned) Boels Dolmans Cyclingteam             0:01:55</p> <p>7             Katarzyna Niewiadoma (Pol) WM3 Pro Cycling  0:02:04</p> <p>8             Janneke Ensing (Ned) Alé Cipollini          0:02:18</p> <p>9             Amy Pieters (Ned) Boels Dolmans Cyclingteam                0:02:19</p> <p>10           Elena Cecchini (Ita) Canyon SRAM Racing            0:02:27</p> <p>13           Shara Gillow (Aus) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope              0:03:11</p> <p>14           Eugénie Duval (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope           0:03:24</p> <p>20           Roxane Knetemann (Ned) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope             0:04:52</p> <p>40           Roxane Fournier (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope      0:07:53</p> <p>46           Eri Yonamine (Jpn) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope             0:19:15</p> <p>50           Coralie Demay (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope           0:21:56</p> <p><strong>Maintenant cap sur </strong><strong>le Tour International de l’Ardèche Féminin 2017</strong><strong> du 5 au 10 septembre prochain. Séverine Eraud, Annabelle Dréville,  Gréta Richioud  et Victorie Guilman porteront le maillot de l’équipe de France conduite par Jérémie Fromonteil.</strong></p> <p> </p>2017-09-05 10:19:51Le SPHC prend un accent canadien.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1202/le-sphc-prend-un-accent-canadienstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;"><em>"Je suis là pour jouer. Le travail on verra plus tard."</em> La couleur est annoncée d'entrée. Avec son accent atypique, le nouveau venu dans l'équipe poitevine ne cache pas son envie. Arrivé tout récemment -dimanche 20 août - le canadien Olivier Harpin Houle fait peu à peu connaissance avec ses nouveaux coéquipiers. Venant tout droit du Canada, de Saint-Basile plus précisément, la nouvelle recrue de 23 ans a traversé l'Atlantique pour voir quel était le niveau du hockey en Europe et en France plus précisément.</p> <p style="text-align: justify;">Mais alors pourquoi vouloir partir des Riverains de Beloeil et avoir choisi le club du Stade Poitevin Hockey et pas un autre? <em>"J'ai fait affaire avec mon agent Dorian Auzou. Je savais qu'il était d'ici donc il m'avait parlé de ce projet, du club. J'ai aussi des amis qui sont venus jouer en France dans les dernières années. Quand je leur ai dit Poitiers, il m'ont dit que c'était une super belle équipe, que j'allais être bien accueilli ici. Depuis que je suis arrivé, </em><em style="font-size: 12px;">je confirme que j'ai été très bien accueilli et je n'ai que des bons mots à dire donc tout va super bien."</em></p> <p style="text-align: justify;">Le club poitevin prend un risque puisque personne ne l'a vu en situation de match jusqu'à présent. Cependant, au vu des récents entrainements, les dirigeants se montrent confiants et Harpin Houle montre également sa grande motivation. <em>"Je ne suis pas peureux sur la glace. S'il faut aller chercher le palet y a pas de problème. Je suis un joueur très polyvalent. Je sais m'adapter à beaucoup de situations de partie, je ne craint pas vraiment pour ma performance sur la patinoire en match."</em> Nous voilà donc prévenu. On risque de voir des joueurs voler cette saison s'ils osent se mettre sur le passage du petit nouveau.</p> <p style="text-align: justify;">Côte point fort, point faible, Harpin Houle compte sur sa rapidité et son expansivité. <em>"Je suis capable de prendre le palet d'un côté de la patinoire et de l'amener le plus loin que je peux, surtout en essayant de démarquer les autres joueurs. J'ai aussi une bonne vision de jeu, et des mains rapides."</em> Côté faiblesse, en défense probablement selon lui, le temps de s'adapter au style de jeu des autres équipes et des conditions de jeu.</p> <p style="text-align: justify;">Depuis son arrivée, le canadien a pu faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers. Pas tous, certains étaient encore en mode vacances, mais dans l'ensemble Olivier Harpin Houle <em>"a une bonne appréciation. Je les aime bien, tout va bien."</em></p> <p style="text-align: justify;">En attendant de pouvoir montrer au public et aux supporters poitevins sa vitesse de jeu et son expérience, Olivier Harpin Houle s'est fait la main en tant qu'entraineur, le temps d'un week-end, à l'occasion du camps d'entrainement pour les U15/U17 en association avec le club de Tours. Une expérience qui apparement ne lui a pas déplu et qui pourrait également être une piste de formation dans le long terme. </p> <p style="text-align: justify;">Le contrat du canadien dure le temps de cette saison 2017-2018. A voir, ensuite ce qu'il adviendra pour la continuité ou non dans l'équipe poitevine. Nous n'en sommes pas là, l'histoire vient juste de débuter, ne commençons pas déjà à parler de la fin.</p> <p style="text-align: justify;">Pour le coach John Stinco,<em> "c'est toujours une bonne chose d'avoir un apport extérieur, d'autant que là nous en avons deux avec l'arrivée également de Mickaël Lamothe. Ça va apporter plus d'enthousiasme dans l'équipe. Équipe qui reste d'ailleurs inchangée. Ou presque car Morgan Hadj-Moktar et Rémy Aussenac s'en vont. Un petit jeune de Limoges va également venir parmi nous."</em></p> <p style="text-align: justify;">A voir à présent ce que l'équipe va proposer pour cette nouvelle saison. Début de la réponse dès le 23 septembre, date de la reprise du championnat !</p> <p style="text-align: right;"><strong>Victor TABUTEAU</strong></p>2017-08-30 12:19:56Victoire des Boels Dolmans !!!http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1201/victoire-des-boels-dolmansstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p>Belle 8ème place vendredi dernier pour l'équipe qui termine à une vingtaine de seconde du top 5. </p> <p>Une belle performance sur un contre la montre très long de 42,5km. Ce bon résultat permet à l'équipe d'intégrer le top 10 au classement <strong>Women's World Tour </strong>!!! Bravo…</p> <p><strong><em><span style="text-decoration: underline;">Classement de l’épreuve</span></em></strong>.</p> <p>1             Boels Dolmans Cycling Team      0:52:39 </p> <p>2             Cervelo Bigla Pro Cycling              0:00:12 </p> <p>3             Canyon SRAM Racing    0:00:50 </p> <p>4             Team Sunweb  0:01:23 </p> <p>5             Wiggle High5     0:02:08 </p> <p>6             Team Veloconcept         0:02:22 </p> <p>7             WM3 Pro Cycling Team 0:02:25 </p> <p><strong>8             FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope   0:02:33 </strong></p> <p> </p> <p>9             Hitec Products  0:03:05 </p> <p> </p> <p>10           BTC City Ljubljana           0:03:08</p> <p>Ce dimanche se déroulait la course en ligne de la <strong>Crescent Vargarda (1.WWT) </strong>qui a comme particularité d'emprunter des chemins blancs. C’est <strong>Lotta Lepistö</strong> (Cervélo-Bigla) qui remporte cette belle épreuve. Après 141 kilomètres de course, la Finlandaise a devancé <strong>Marianne Vos</strong> (WM3 Pro Cycling) encore une fois bien placée et <strong>Leah Kirchmann</strong> (Team Sunweb) suivie d’une trentaine de filles qui se jouaient la victoire. Piégées en début de course, les filles de <strong>FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope </strong>ont fait parler le collectif pour revenir mais elles n’ont pas réussi à conclure. Dommage… On  retrouve <strong>Aude Biannic</strong> 23<sup>ème</sup> et <strong>Roxane Knetemann </strong>28<sup>ème</sup> .</p> <p><strong><em><span style="text-decoration: underline;">Classement de l’épreuve :</span></em></strong></p> <p>1 LEPISTÖ Lotta CBT les 141 km en 3h29'54'' (moy. 40,3 km/h)</p> <p>2 VOS Marianne WM3 </p> <p>3 KIRCHMANN Leah SUN </p> <p>4 MAJERUS Christine DLT </p> <p>5 VAN DIJK Ellen SUN </p> <p>6 HOSKING Chloe ALE </p> <p>7 BASTIANELLI Marta ALE </p> <p>8 FAHLIN Emilia WHT </p> <p>9 CONFALONIERI Maria Guilia LWK </p> <p>10 WILD Kirsten CPC</p>2017-08-16 11:08:1931e Tour Poitou-Charenteshttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1200/31e-tour-poitou-charentesstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Il y a des manifestations sportives que l'on prend plaisir à revoir chaque année. C'est le cas du Tour Poitou-Charentes. Célèbre course cycliste, qui parcourt les quatre départements de l'ex Poitou-Charentes.</p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Cette année, le Tour partira de Bressuire le 22 août prochain, pour arriver à Poitiers le 25 août.</span></p> <p style="text-align: justify;">Pas moins de dix huit équipes seront présentes pour ce 31e Tour. Parmi elles, quatre équipes étrangères dont les noms parlent au grand public. Movistar Team, Team Sky, BMC Racing Team et Trek-Sagafredo seront donc présentes. Côté coureurs, les fans retrouveront le local de l'épreuve, bien évidemment, Sylvain Chavanel (Direct Energie) qui a fait un bon Tour de France (25e du général), son coéquipier le tricolore Lilian Calmejane (35e du général au Tour de France et vainqueur d'une étape) sera aussi présent. Il tentera d'aider la star locale à décrocher un cinquième titre sur le TPC. Arthur Vichot (FDJ) ex-champion de France sera également sur les routes du TPC. Ils ont eux aussi fait le Tour de France, Yoann Offredo (110e au général - Wanty Groupe Gobert) et Brice Feuillu (16e du général - Team Fortuneo-Oscaro) tenteront certainement de faire parler d'eux. <em><strong>"Nous sommes pleinement satisfaits et heureux de ce plateau. Nous avons quatre équipes étrangères, ce qui est évidemment un gros plus pour nous, et espérons bien-sur voir une nouvelle victoire de Sylvain Chavanel, même si, lui-même assure que ce sera difficile, au vu de la concurrence présente cette année" </strong></em>déclare le directeur du TPC, Alain Clouet.</p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Pour cette 31e édition, et à deux semaines du début de la course, Alain Clouet nous fait un point sur la course. </span><strong style="font-size: 12px;"><em>"Nous sommes confiants. Il y a bien sur encore du travail à faire à deux semaines du départ. Mais nous sommes bien rodés."</em></strong> Il compte pour cela, sur son équipe de bénévoles. Des bénévoles qui sont très nombreux. 25 tout au long de l'année, et ils sont pas moins de 150 durant le Tour. A cela, il faut ajouter les agents de sécurité, 150 là aussi pour s'assurer du bon déroulement de la course, et les 2300 signaleurs présents dans les communes traversées. <em><strong>"Nous n'avons pas la machine que le Tour de France a par exemple, pour assurer la sécurité. Nous sommes sur routes privatives. Nous avons 21 gendarmes qui escortent la course, sans oublier les 150 autres gendarmes, présents sur la route qui sont répartis sur les différentes étapes."</strong></em></p> <p style="text-align: justify;">Pas spécificités particulières pour cette 31e édition. Seule nouveauté, la direction a concocté l'étape du jeudi matin qui comporte une spécificité. A 15 kilomètres de l'arrivée, les coureurs devront passer deux passages empierrés. Le premier sur une distance d'un kilomètre cent, et le second de cinq cent mètres. Ces passages ont deux objectifs, celui d'étirer le peloton si possible et aussi d'éviter une arrivée au sprint. Ce qui est pourtant une des particularités du Tour Poitou-Charentes. <span style="font-size: 12px;">Ce n'est d'ailleurs pas par hasard, si les meilleurs sprinteurs français seront présents. Nacer Bouhanni (Cofidis) et Thomas Boudat (Direct Énergie) seront donc là eux aussi.</span></p> <p style="text-align: justify;">Ce 31e Tour Poitou-Charentes s'annonce donc passionnant. Plus qu'une dizaine de jours à attendre, pour voir le lancement du Tour Poitou-Charentes, à Bressuire.</p> <p style="text-align: justify;"> </p> <ul> <li><strong><span style="font-size: 12px;">Bon à savoir...</span></strong></li> <li style="text-align: justify;">Pour organiser une telle manifestation sportive, le Tour Poitou-Charentes a besoin de 550.000 euros. <em><strong>"Nous ne sommes pas des aventuriers. On gère l'argent du Tour comme si c'était l'argent de notre compte en banque. Si on dépense dix euros, c'est qu'on peut les dépenser. Dans le cas contraire, nous n'engageons pas de </strong></em><strong><em>frais. Aujourd'hui, les collectivités jouent le jeu et tout le monde croit au TCP, et nous les remercions."</em></strong></li> </ul> <p> </p> <p style="text-align: right;"><strong>Victor Tabuteau</strong></p>2017-08-10 19:45:44Le CKCP, un club sur tous les fronts.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1199/le-ckcp-un-club-sur-tous-les-frontsstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p>Le CKCP est un club affilié à la Fédération Française de Canoë Kayak, qui fut créé en 1965 grâce aux efforts d’un ancien curé qui fit de la résistance durant la 2è guerre mondiale en transportant des explosifs en … bateau sur les rivières.</p> <p>Le club comprend toujours entre 100 et 135 licenciés, selon les années, et se distingue sur bien des fronts.</p> <p>Sur le côté sportif, il existe une école de pagaie « enfants », une école de pagaie « adultes » et une école de sport, cette dernière étant destinée aux compétiteurs.</p> <p>En bref, tout le monde peut pratiquer, le plus jeune licencié du club a 8 ans et le plus âgé 72 ans. Une seule condition est demandée : savoir nager !</p> <p>Le club propose une pratique loisir mais aussi de la pratique en compétition.</p> <p>Par ailleurs, le CKCP est un club formateur à bien des niveaux : formation de gestionnaires de courses, formateur de juges slalom (tous niveaux), formateur de cadres techniques (encadrement sur l’eau).</p> <p>Le club poitevin est également reconnu en tant qu’organisateur de courses : départementales, régionales et nationales (N3).</p> <p>Il existe 3 niveaux nationaux en slalom et le CKCP compte des athlètes sélectionnés dans les trois nationales (1, 2 et 3).</p> <p>Concernant le palmarès du club, il y a eu dès le début des athlètes internationaux (Patrick et Florence Boinot), mais également un athlète sélectionné aux JO de Barcelone en 1992 (18è), un champion du Monde par équipes (2012) et de multiples titres de champions de France. Du très haut niveau donc.</p> <p>Les résultats en 2017 : Charline Berger-Martin, championne de France en kayak, championne de France en canoë monoplace et 3è en canoë biplace dames ; Arnaud Verrons, champion de France en canoë biplace hommes, soit 4 médailles dont 3 d’or !</p> <p>Un juge-arbitre international slalom, élu à la fédération française de canoë-kayak.</p> <p>Pour la saison 2017/2018, Charline et Arnaud sont sur liste ministérielle comme athlètes de haut niveau « espoirs », Sophie Delage sur liste ministérielle comme juge arbitre internationale de haut niveau.</p> <p>Une vie sportive très riche.</p> <p>Sur le plan touristique, le club propose l’été des locations.</p> <p>Le club ne peut pas vivre en s’appuyant sur les subventions (Ville de Poitiers), et propose donc une activité touristique pour financer nos besoins de l’année. Les gens peuvent venir louer sur place (une heure, deux ou trois heures) ou profiter d’une des descentes : Moulin-St-Benoît (4 kms) et Ligugé-St-Benoît (7 kms). Ou alors réserver une nocturne allant de Ligugé à St-Benoît avec une pause pique-nique à mi-parcours.</p> <p>Comme vous pouvez le constater, il y en a pour tous les goûts au CKCP.</p>2017-08-08 15:57:03Un champion de France au sein du Stade Poitevin Hockeyhttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1198/un-champion-de-france-au-sein-du-stade-poitevin-hockeystephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Après avoir finalisé le premier contrat de cette trêve estivale (<a href="http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1194/une-nouvelle-recrue-pour-le-stade-poitevin-hockey">voir article du 19 juillet</a>) en faisant venir un joueur de D1 dans ses rangs, le Stade Poitevin Hockey tape une nouvelle fois un grand coup. En effet, le club poitevin a su attirer dans ses filets, un homme qui a été champion de France avec l'équipe de Tours et comptabilise pas moins de 90 sélections en équipe de France. Le club pourra compter sur son expérience dans les nouvelles fonctions que le club lui propose, à savoir celui du Responsable Hockey Mineur. Frank Fazilleau, 58 ans, sera également entraineur pour la saison à venir.  <em>"J'ai accepté de venir car le projet global du club a su me séduire. Je connais très bien John Stinco l'entraineur de l'équipe seniors, donc le contact a été facile. Il m'a dit que le club cherchait une personne pour encadrer le hockey mineur. J'y ai réfléchi et ensuite j'ai rencontré le président, Ronan Nedelec. Ils m'a présenté le projet qui a su me séduire. Je suis là avant tout pour observer et y apporter mon expérience. Je ne suis pas là pour tout casser. Il y a déjà une très bonne structure à Poitiers." </em></p> <p style="text-align: justify;">Le SPHC a donc une équipe qui continue de s'étoffer. Reste à voir, maintenant ce que le calendrier du championnat de cette saison 2017 va proposer. Il va vous falloir cependant encore un peu de patience.</p> <p style="text-align: right;"><strong>Victor TABUTEAU</strong></p>2017-07-31 16:01:28Prudential Ride London Classiquehttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1197/prudential-ride-london-classiquestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;"><strong>Coryn Rivera</strong> (Team Sunweb) a remporté hier au sprint,  la <strong>Prudential RideLondon</strong> <strong>Classique </strong>(1.WWT). Après 66 kilomètres dans les rues de Londres, l'Américaine a devancé <strong>Lotta Lepistö</strong> (Cervélo-Bigla Pro Cycling) et <strong>Lisa Brennauer</strong>(Canyon-SRAM Racing) dans un groupe d’échappées de 22 coureuses. Sous des pluies diluviennes, <strong>Roxane Fournier</strong>termine à une belle 8<sup>ème</sup> place en rivalisant avec les meilleures spécialistes de cette discipline…</p> <p style="text-align: justify;"><strong>Coryn Rivera</strong> succède à la Hollandaise <strong>Kirsten Wild</strong> (Cylance Pro Cycling) au palmarès.</p> <p style="text-align: justify;"> </p> <p style="text-align: justify;"> </p> <p style="text-align: justify;"> </p> <p style="text-align: justify;"><strong><em><span style="text-decoration: underline;">Classement de l’épreuve</span></em></strong></p> <p style="text-align: justify;">1             Coryn Rivera (USA) Team Sunweb                          </p> <p style="text-align: justify;">2             Lotta Lepistö (Fin) Cervelo-Bigla Pro Cycling </p> <p style="text-align: justify;">3             Lisa Brennauer (Ger) Canyon-SRAM                      </p> <p style="text-align: justify;">4             Marianne Vos (Ned) WM3 Pro Cycling                  </p> <p style="text-align: justify;">5             Kirsten Wild (Ned) Cylance Pro Cycling                 </p> <p style="text-align: justify;">6             Jolien D'hoore (Bel) Wiggle High5                            </p> <p style="text-align: justify;">7             Amalie Dideriksen (Den) Boels Dolmans Cycling Team                  </p> <p style="text-align: justify;">8             Roxane Fournier (Fra) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope                      </p> <p style="text-align: justify;">9             Barbara Guarischi (Ita) Canyon-SRAM                   </p> <p style="text-align: justify;">10           Giorgia Bronzini (Ita) Wiggle High5</p>2017-07-31 10:41:41Chênevelles, champion de France !http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1196/chenevelles-champion-de-francestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p>L'équipage biplace de l'école de paramoteur de Chênevelles est champion de France 2017 avec 2000 points d'avance. Lors du championnat de France ULM qui s'est déroulé à Blois du 1er au 09 juillet. Bénédicte Letexier la navigatrice fait gagner 5186 points et Stéphane Clavurier le pilote 3625 points. Il y a eu 14 manches dont les épreuves était de la navigation de la maniabilité et de l'économie d'essence en vol libre</p> <div>Après ce championnat Stéphane a rapidement repris son activité de baptême de l'air à Chênevelles</div> <div>Plus d'informations sur le site <a href="http://www.paramoteur86.com/" target="_blank" data-saferedirecturl="https://www.google.com/url?hl=fr&amp;q=http://www.paramoteur86.com/&amp;source=gmail&amp;ust=1500715347950000&amp;usg=AFQjCNEDLRJDOP-DktBvRFgkEiWOim8Uuw">www.paramoteur86.com</a> </div>2017-07-21 11:32:28Shara Gillow 5e au col de l'Izoardhttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1195/shara-gillow-5e-au-col-de-lizoardstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">En solitaire, <strong>Annemiek Van Vleuten</strong> (Orica-AIS) s'est adjugé jeudi la première étape de <strong>La Course by Le Tour</strong> 2017. La Néerlandaise a bouclé les 67,5 km entre Briançon et le col d'Izoard en 2h07, soit 43 secondes de mieux qu'Elizabeth Deignan (Boels) seconde 1’23 sur l’italienne Elisa Longo Borghini. FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope a été à l’attaque dès le début mais le train imprimé par Van Vleuten  et les Boels Dolmans a été impitoyable dans la montée du mythique Izoard point culminant de ce Tour de France 2017 à 2360m.</p> <p style="text-align: justify;"><strong>Shara Gillow</strong> réalise là une belle performance en prenant la 5<sup>ème</sup> place à 10 secondes de la troisième. <strong>Eri Yonamine</strong> est 11<sup>ème</sup> à plus de trois minutes.</p> <ul> <li><span style="font-size: 12px;"> </span><strong style="font-size: 12px;"><em><span style="text-decoration: underline;">Classement et écarts :</span></em></strong></li> <li><span style="font-size: 12px;"> 1             Annemiek van Vleuten (Ned) Orica-Scott           02:07:18</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">2             Lizzie Deignan (GBr) Boels Dolmans       00:00:43</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">3             Elisa Longo Borghini (Ita) Wiggle-High5 00:01:23</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">4             Megan Guarnier (USA) Boels Dolmans 00:01:28</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">5             Shara Gillow (Aus) FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope              00:01:33</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">6             Amanda Spratt (Aus) Orica-Scott             00:01:41</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">7             Lauren Stephens (USA) Team Tibco-Silicon Valley Bank               00:01:51</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">8             Ana Sanabria (Col) Servetto Giusta         00:02:24</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">9             Katarzyna Niewiadoma (Pol) WM3 Pro Cycling  00:02:52</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">10           Hanna Nilson (Swe) BTC City Lublijana  00:03:04</span></li> <li><span style="font-size: 12px;">11           Eri Yonamine (Jpn) FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope            0:03:12</span></li> </ul> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Toutes les coureuses présentes dans le top 20 ou ayant terminé avec moins de cinq minutes de retard sur </span><strong style="font-size: 12px;">Van Vleuten</strong><span style="font-size: 12px;"> sont qualifiées pour la deuxième étape qui aura lieu samedi à Marseille avec une arrivée sur le stade vélodrome. </span><strong style="font-size: 12px;">Shara et Eri</strong><span style="font-size: 12px;"> seront les  seules à représenter notre équipe. Sur le tracé du contre-la-montre de la 20</span><sup>ème</sup><span style="font-size: 12px;"> étape du Tour de France, les rescapées de l'Izoard s'élanceront dans une poursuite individuelle. La Néerlandaise, excellente rouleuse, a une belle longueur d'avance.</span></p>2017-07-21 10:45:13Une nouvelle recrue pour le Stade Poitevin Hockeyhttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1194/une-nouvelle-recrue-pour-le-stade-poitevin-hockeystephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">La période estivale est propice aux contacts pour recruter de nouvelles recrues. Toujours aucun canadien en vue pour le moment... Cependant, le club du Stade Poitevin Hockey n'a pas perdu de temps et vient d'officialiser la venue d'un grand gaillard, Mickael Lamothe. 1m77 pour 86 kg, cet attaquant de 25 ans a fait toute sa carrière dans l'équipes de Remparts de Tours. Club qui évolue en D1, alors que l'équipe de Poitiers se retrouve, elle, en D3. L'ancien tourangeau a disputé 161 matchs depuis 2007 et marqué 48 buts. Nul doute que son expérience en D1 devrait apporter un gros plus pour l'équipe poitevine.</p> <p style="text-align: justify;"><em>"Le président a su me convaincre en me présentant un projet intéressant. En l'occurence jouer les play-offs. De mon côté j'étais libre de tout contrat depuis avril."</em> Le nouveau Dragon devrait officialiser sa venue dans son nouveau club fin août.</p> <p style="text-align: justify;">Mickaël Lamothe retrouvera à Poitiers des hockeyeurs qu'il a par le passé combattu sur la glace. Il se réjouit d'ailleurs de les retrouver et de pouvoir rentrer dans ce groupe. Le nouveau joueur poitevin a également pour projet de faire coach sportif. Le club de Poitiers devrait également lui donner cette possibilité là.</p> <p style="text-align: justify;">Dans ce transfert estival, il semblerait donc que les deux parties soient gagnantes au final. Ce n'est cependant pas terminé pour l'équipe de Poitiers car d'autres noms doivent se faire connaitre normalement, en fin de semaine.</p> <p style="text-align: right;"><strong>Victor TABUTEAU</strong></p>2017-07-19 11:09:45Le Stade Poitevin Tennis de table, un club de savoir faire.http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1193/le-stade-poitevin-tennis-de-table-un-club-de-savoir-fairestephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">C’est l’histoire d’un club qui aurait pu ne pas voir le jour. Après un petit soucis de santé en fin 1994, l’actuel président Jean-Marie Pichard doit se remettre au sport et décide suite à une expérience étant plus jeune, de se diriger vers le tennis de table. Très vite, l’amour pour le jeu revient et des créneaux pour de la pratique loisir où ils n’étaient que quatre, le président souhaite faire de la compétition. C’est alors qu’ils décident de créer un club. Dix ans plus tard en 2004, le club décide d’embaucher un éducateur professionnel et c’est ainsi que démarre l’explosion du club. Ils passeront de quatre à soixante-sept, avec une équipe une qui évolue en nationale trois.</p> <p style="text-align: justify;">Aujourd’hui, le club a triplé de volume. Ils sont au total, pas moins de trois cent quatre-vingt deux licenciés. Un club où les féminines ont leur place. Elles représentent pas moins de 36%. Le président Jean-Marie Pichard, souhaite cependant rester un « petit » club de quartier, malgré leur effectif assez important.</p> <p style="text-align: justify;">Le club propose le baby ping pour les enfants de quatre à sept ans. Le Stade poitevin tennis de table est également présent dans les écoles maternelles et élémentaires, mais aussi dans les collèges de Poitiers et Buxerolles que ce soit sur le temps scolaire ou périscolaire. Le projet du club serait d’être également présent dans les lycées. Et cela permettrait au club, d’être présent tout au long de la scolarité.</p> <p style="text-align: justify;">La particularité du club, c’est l’inclusion. C’est d’ailleurs devenu sa marque de fabrique. Affilié club FFSA (Fédération Française Sport Adapté) depuis 2001, le club accueil par exemple quelques jeunes de l’IME Pierre Garnier et également des adultes de l'esat essort. Six adultes sport adapté se sont d’ailleurs qualifiés pour les championnats nationaux à Mont de Marsan. En jeunes sport adapté, se trouve Antoine Zhao de vingt trois ans. Le poitevin est d’ailleurs champion du monde par équipe, troisième au championnat de France en individuel et médaille d’argent en double mixte médaille d'or en double. Un beau palmarès que peu de monde peu se vanter d’avoir.</p> <p style="text-align: justify;">En plus du handicap, Jean-Marie Pichard toujours plein d’idées, a souhaité faire place aux personnes handicapées. Ainsi, depuis 2010, le club est reconnu comme étant un club handisport. Aujourd’hui, huit sont d’ailleurs licenciés comme étant handisport. Pour couronner cette belle initiative, le club a reçu cette saison, son label première étoile. Un véritable gage de réussite sportive.</p> <p style="text-align: justify;">En plus de faire place aux personnes handicapées, le club intervient en milieu carcéral. Milieu qui peut paraître austère, mais qui pourtant offre de réelles opportunités pour le club. Arrivé en 2006 auprès des personnes incarcérées, le Stade Poitevin Tennis de Table fait parti des 45 associations qui proposent une activité aux détenus. Ainsi, tous les vendredis, le club intervient sur une durée de deux fois une heure. La première heure est destinée  aux détenus ayant un problème psychique (quartier du SMPR), et ils profitent de ce créneau pour se libérer de leur univers. Cela leur permet également de voir qu’ils sont capables de faire une activité. Suivent ensuite les personnes étant en maison d’arrêt. Eux aussi y voient un aspect positif. Cette activité leur permet de préparer leur réinsertion, de sortir du quotidien, et chose importante, ils sont demandeurs ! Le club leur propose d’ailleurs de revenir les joindre une fois sortie de prison. Peu ont osé sauter le pas. Mais le club ne désespère pas pour autant.</p> <p style="text-align: justify;">Toutes ces offres font qu’en décembre 2015, le club reçoit des mains du célèbre footballeur Zinédine Zidane, le trophée national pour l’accessibilité au plus grand nombre.</p> <p style="text-align: justify;">En parallèle de toutes ces activités, le club offre la possibilité aux jeunes de s’entrainer quatre fois par semaine, et des stages durant les vacances scolaires sont également proposés. Une activité de Fit Ping Tonic y est aussi proposée, le samedi matin. Le but étant faire du tennis de table, en y associant quelques exercices de Fitness et remise en forme.</p> <p style="text-align: justify;">Vous pouvez retrouvez toutes les informations concernant le Stade Poitevin Tennis de Table sur <a href="http://www.stadepoitevintennisdetable.com/actualite.html" target="_blank">http://www.stadepoitevintennisdetable.com/actualite.html</a></p> <p style="text-align: justify;"> </p> <p style="text-align: right;"><strong>Victor TABUTEAU</strong></p>2017-07-18 10:48:594ème édition du BeNe Ladies Tour 2017 suite et fin…http://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1192/4eme-edition-du-bene-ladies-tour-2017-suite-et-finstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p style="text-align: justify;">Après la 4<sup>ème</sup> place de <strong>Roxane Fournier</strong> hier matin dans un beau sprint, c'est au tour de <strong>Coralie Demay</strong>de rentrer dans le top 10 avec le CLM de Sint Laureins (10.1kms) disputé hier après-midi et remporté par <strong>Mariane VOS</strong> ! L'ancienne n°1 mondiale laissait sa coéquipière <strong>Moniek Tenninglo</strong> à 4" et la lauréate du prologue <strong>Annette Edmondson</strong> (Wiggle-High5) à 6". La Néerlandaise, qui avait chuté jeudi soir lors du CLM de Vlissingen, s'empare donc à la veille de l'arrivée du maillot bleu de leader. <strong>Coralie </strong>termine 8<sup>ème</sup> sur ce parcours très technique et rapide ! </p> <p style="text-align: justify;"><strong>Roxane Fournier</strong> s'est aussi bien battue en prenant la 17<sup>ème </sup>place. <span style="font-size: 12px;">Elle est 14</span><sup>ème</sup><span style="font-size: 12px;"> du classement général, à quelques secondes seulement du Top 10... </span></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">Dans le dernière étape disputée autour de Zelzate (9 tours de 12.6kms), la WM3 Energie Pro Cycling de Marianne Vos n’a pas laissé la moindre miette aux autres équipes en réduisant à néant toutes les attaques. L’arrivée au sprint était inévitable. Et Marianne Vos de s'offrir le luxe de remporter ce sprint massif devant </span><strong style="font-size: 12px;">Monique Van De Ree</strong><span style="font-size: 12px;"> (Lares-WaowDeals) et </span><strong style="font-size: 12px;">Susanne Andersen</strong><span style="font-size: 12px;"> (Hitec Products). </span><strong style="font-size: 12px;">Roxane Fournier</strong><span style="font-size: 12px;"> fait à nouveau 4</span><sup>ème</sup><span style="font-size: 12px;"> dans cet exercice qu’elle affectionne particulièrement. Le classement final reste inchangé et elle ne rentre malheureusement pas dans le top 10.</span></p> <p style="text-align: justify;">L’histoire retiendra le grand retour de la Néerlandaise Marianne Vos qui dominait il n’y a pas si longtemps le cyclisme féminin mondial à la fois sur route et en cyclo-cross…</p> <p style="text-align: justify;"><strong style="font-size: 12px;"><span style="text-decoration: underline;">Classement 3ème étape :</span></strong></p> <p style="text-align: justify;"><span style="font-size: 12px;">1. Marianne Vos (PBS, WM3 Energie) les 112 km en 2h49'09" (39,8 km/h)</span></p> <p style="text-align: justify;">2. Monique Van De Ree (PBS, Lares-WaowDeals) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">3. Susanne Andersen (NOR, Hitec Products) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">4. Roxane Fournier (FRA, FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">5. Soraya Paladin (ITA, Alé Cipollini) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">6. Alicia Gonzalez (ESP, Lointek) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">7. Alba Teruel (ESP, Lointek) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">8. Rasa Leleivyte (LIT, Aromitalia Vaiano) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">9. Kaat Hannes (BEL, Lensworld-Kuota) m.t.</p> <p style="text-align: justify;">10. Annette Edmondson (AUS, Wiggle-High5) m.t.</p> <p style="text-align: justify;"> </p> <p style="text-align: justify;"><strong><span style="text-decoration: underline;">Classement général final :</span></strong></p> <p style="text-align: justify;">1. Marianne Vos (PBS, WM3 Energie) en 8h50'37"</p> <p style="text-align: justify;">2. Alice Barnes (GBR, Grande-Bretagne) à 23 sec.</p> <p style="text-align: justify;">3. Annette Edmondson (AUS, Wiggle-High5) à 45 sec.</p> <p style="text-align: justify;">4. Emilia Fahlin (SUE, Wiggle-High5) à 54 sec.</p> <p style="text-align: justify;">5. Moniek Tenninglo (PBS, WM3 Energie) à 55 sec.</p> <p style="text-align: justify;">6. Janneke Ensing (PBS, Alé Cipollini) à 1'02"</p> <p style="text-align: justify;">7. Elinor Barker (GBR, Grande-Bretagne) à 1'04"</p> <p style="text-align: justify;">8. Elise Delzenne (FRA, Lotto-Soudal Ladies) à 1'06"</p> <p style="text-align: justify;">9. Susanne Andersen (NOR, Hitec Products) à 1'13"</p> <p style="text-align: justify;">10. Frida Knutsson (SUE, Suède) à 1'15"</p>2017-07-17 11:41:04Séverine ERAUD, Championne de France Espoirhttp://www.lepetitmuscle.fr/fr/article/detail/1191/severine-eraud-championne-de-france-espoirstephane.simon@lepetitmuscle.fr<p>Séverine Eraud, que l’on sentait très en forme, s’est adjugée le titre de Championne de France Espoir du chrono sur le vélodrome Jacques  Anquetil de St OMER en terminant 2<sup>ème</sup> derrière la Bretonne <strong>Audrey Cordon-Ragot</strong> et devant sa co-équipière <strong>Aude Biannic</strong>.</p> <p>Séverine conserve donc son titre dans la catégorie Espoirs.</p> <p><strong>Audrey Cordon</strong> a, quant à elle, dominé de bout en bout cette épreuve et obtient là son 3<sup>ème</sup> titre dans cette spécialité.</p> <p>Place maintenant à l’épreuve sur route avec la course de samedi où il faudra surveiller de très près la sociétaire de Wiggle High 5 qui est venue pour faire le doublé dans le Pas de Calais mais qui sera sans équipière…</p>2017-06-23 10:26:13