31/10/2013 - Volley Ball - Stade Poitevin Volley Beach

Bon début de saison pour le SPVB

Un bon baromètre pour savoir si une équipe débute bien son Championnat : la taille du sourire du Président du club. Et celui de Claude Berrard était samedi dernier de 8,5 sur une échelle de 10. Son équipe, le Stade Poitevin Volley, réalise en effet un excellent début de saison, tant sur le plan sportif que sur ce qui fait le ciment d’une bonne équipe : l’ambiance. Et elle est bonne l’ambiance, entre les joueurs eux-mêmes, entre les joueurs et les bénévoles et entre le club, ses supporters et ses partenaires. Ça n’était pourtant pas gagné d’avance. Après tout, ça ne fait qu’une saison que l’ouragan est passé sur le volley poitevin etque le club repart sous sa forme actuelle. Le dernier défi était de trouver un remplaçant à Olivier Lecas qui, bénévolement, avait assuré l’intérim la saison dernière. Le club a trouvé Brice Donat. C’était bien vu puisque les résultats étaient au rendez-vous dès cet été, avec deux victoires sur des équipes de Pro A lors de matchs amicaux. Pour ce début de Championnat en Nationale 1, le Stade affiche cinq victoires pour cinq matchs et deux sets perdus. Le club est actuellement 1er ex aequo avec le VBC Herbretais…avant le match de samedi prochain puisque les deux équipes se jouent en Vendée.

Si le début de saison est donc bon sur le plan sportif, et il l’est aussi sur le plan de la cohésion des joueurs et de l’état d’esprit. Lorsque par exemple des joueurs aident à déménager leurs copains d’équipe, c’est qu’on s’entend bien. A moins que ça fasse partie de la méthode d’entraînement de Brice Donat, mais on peut en douter. « Ce sont des joueurs rigoureux, sympathiques et qui ont compris l’état d’esprit du Stade Poitevin Volley» raconte le Président.

Ce dernier leur a d’ailleurs demandé de s’impliquer dans des actions en direction des jeunes. La journée parrainée par SIPEA et qui a animé une centaine de jeunes issus des MJC poitevines a montré l’implication amicale des volleyeurs du Stade.

C’est aussi tout un club qui s’anime autour des joueurs. Outre les tâches habituellement dévolues aux bénévoles pour l’organisation du Championnat, les réceptions à domicile, les bénévoles du club vont, avec leurs voitures personnelles, véhiculer les joueurs aux Herbiers et à Mérignac, l’histoire de faire des économies. Parce que si la taille du sourire du Président n’est pas de 10 sur 10, c’est la faute aux finances. Absolument rien de dramatique. La cellule « partenariat » du Stade fonctionne bien avec 140 partenaires, sponsors et mécènes sont même plus nombreux que l’année dernière. Mais malgré cette augmentation, les temps sont durs, et le club, comme beaucoup d’autres, aura besoin de trouver de nouveaux sponsors pour boucler son budget. Avis aux amateurs… .

Samedi dernier, c’était air de fête à Lawson Body où trois matchs étaient programmés. En début d’après midi, l’équipe 2 du Stade Poitevin (Nationale 3) a battu la réserve de Mérignac ; en Nationale 1, l’équipe 1ère s’est défaite de l’équipe 1ère de Mérignac en soirée. Invitée exceptionnelle pour cette journée, l’équipe féminine duCEP Poitiers Saint Benoit a donc joué son match à Lawson pour rencontrer l’institut fédéral de volleyball, match malheureusement perdu 3 sets à 2. C’est vrai qu’entre le CEP et le Stade, l’histoire se passe plutôt bien avec notamment la création d’un poste administratif commun aux deux structures, et des liens (très) affectifs entre des joueuses du CEP et des stadistes, mais ceci ne nous regarde pas… .

Prochain rendez-vous très important pour le Stade Poitevin Volley : le match de samedi prochain aux Herbiers, pour une place de 1er au classement.

 

 

> Voir toutes les dépêches du même auteur    > Partager sur votre page Facebook

Le club du mois

Publicité
Vignette vidéo Résumé du match PB86/Elan de Châlon VIDEO - Basket Ball - Poitiers Basket 86
Résumé du match PB86/Elan de Châlon

LES PHOTOS

Conception et réalisation : Hoplie - Agence MBA