02/10/2012 - Course à pied - Ultr'Amical 86

L'UTMB 2012 Récit, les pieds dans la neige, d'un participant.

Tous les coureurs de l’UTMB 2012 reçoivent en ce vendredi 31 aout à 11h37, le SMS tant redouté : « conditions météo trop difficiles sur les grands cols. Nouveau parcours de 100 km France uniquement ».

Chamonix, envahie par plus de 6000 coureurs et leurs accompagnateurs venus de 73 pays, de tous les continents, la ville symbole du Mont Blanc sommet de l’Europe, sera l’espace d’une semaine fin août, le sommet mondial de l’Ultra Trail.

Ultr’Amical 86, l’association de coureurs d’ultra de la Vienne sera représentée sur 3 des 4 courses Alpines. Depuis plusieurs mois, les athlètes poitevins se préparent pour cette échéance. Ils sont allés courir des courses de montagne en préparation comme la « Killians Classic » à Font Romeu ou Le Petit Vignemal à Cauteret.

Arrivée sur place en début de semaine les amicalistes prennent de la hauteur avec des sorties en altitude pour l’acclimatation. Mais si le temps le permet les premières journées, les bulletins météorologiques annoncent le mauvais temps à partir de mercredi après-midi. Déjà l’organisation de l’UTMB prévient que la neige fera son apparition à 1800m. Si cela peut faire sourire nos poitevins qui en ont vu d’autres notamment lors de la reconnaissance de la course les 1000 marches de Poitiers (organisation Ultr’Amical 86), en février dernier, avec le verglas et les-12°Cen pleine nuit, ce n’est pas le cas de la plupart des engagés. Heureux d’être à quelques heures de leur objectif de l’année, c’est l’insouciance qui règne au sein du groupe.

Dès le jeudi 30 aout au matin 7 heures, Michel Eugène, au départ de la Trace des Ducs de Savoie, s’élance pour114 kmet plus de7150 mde dénivelé positif entre Courmayeur et Chamonix par le sud du massif du Mont Blanc. Dès le passage du premier col, la pluie et le froid a fait de nombreux dégâts, les corps sont transis. Si déjà, d’autres amis de la Vienne sont en galère, Michel poursuit son chemin avec détermination. Nous en sommes au début et la neige n’est pas encore au rendez-vous.

Petit à petit Michel Eugène un habitué de ce type de course (finisher UTMB et Grand raid des Pyrénées) remonte au classement général. Il rejoint assez rapidement son ami Deux Sévrien Jean-Camille Roy, « partenaire » de l’expédition Ultr’Amical 86. Ils ne se quitteront plus pour finir ensemble.

A 21 heures l’organisation annonce la réquisition des cars (10) des accompagnateurs pour évacuer les 300 coureurs ayant abandonnés au pied du Passeur de Pralognan. La cellule de crise a réagit tout de suite à cet événement rare, autant d’abandons au même endroit. Ce sera certainement le fait majeur de cette 10° édition de l’UTMB : LA NEIGE

Finalement la TDS sera la course la plus difficile. Le parcours malgré les conditions dantesques sera maintenu jusqu’au bout. Michel sera le seul finisher de la Vienne sur les 4 engagés en 29 heures 28 minutes.

Vendredi 31 aout - Alors que les derniers coureurs de cette TDS franchissent la ligne d’arrivée, les concurrents de la CCC (Courmayeur – Champex – Chamonix) ont pris le départ à 10h coté Italien. Ce fut annoncé de très bonne heure le matin, 2 sommets de la course seront évités, la Tête de la tronche coté Italien et la Tête au Vent coté français. Le parcours totalisera tout de même un kilométrage proche du circuit original contournant le massif par le Nord avec86 kilomètreset un dénivelé positif réduit à4550 mètresau lieu des 6000 prévus. Stéphane Bourot et David Guillot, ultr’amicaliste devront affronter des conditions hivernales au passage du Grand Col Ferret.

Il est 11 h 37, arrive le SMS tant redouté : « conditions météo trop difficiles sur les grands cols. Nouveau parcours de100 kmFrance uniquement ».

Alors que nos compagnons de la CCC, franchissent les frontières Italo-Suisse et Franco-Suisse, dans la neige, le froid et la pluie, nous devrons nous contenter d’un hersât d’UTMB. Le sentiment d’un rêve inachevé se profile devant nous. La déception est à la mesure de l’investissement réalisé. Des heures d’entrainement qui n’aboutissent pas au graal tant espéré. La montagne restela maitresse. Nousdevons la respecter et rester humble devant les difficultés que le mauvais temps pourrait nous faire subir ou faire subir à nos compagnons de course. Oui la déception est immense, nous ne ferons pas l’UTMB, mais la course n’est pas annulée. Nous allons courir et quelle course !

Il est 18h30, Thierry Pintureau et Guy Rontard arrivent sur la place du Triangle de l’Amitié. Les 2500 coureurs s’entassent bons enfants derrière l’arche de départ. Les speakers s’ingénient à monterla pression. Lamusique s’intensifie entrecoupée par quelques interviews.

Puis c’est la surprise, le premier de la CCC, tellement rapide que nous devons attendre son arrivée pour pouvoir prendre le départ. Il a une heure d’avance sur le temps prévu. C’est sous l’ovation des 2500 UTMBiste, des milliers de spectateurs qu’il franchila ligne. Puistout s’enchaine très vite, une rétrospective de 3 minutes sur les 9 éditions précédentes avec la musique, ou plutôt l’hymne de l’UTMB (Vangelis – Conquest of Paradise) et nous voilà lâchés à 19 h 10 dans les rue de Chamonix. Des spectateurs sur 6 à 10 rang de chaque coté de la rue derrière les barrières de sécurité, et cela dure sur plusieurs centaines de mètres, applaudissent et font tinter des centaines de cloches. Même si nous sommes dans nos bulles pour affronter les104 kmet les6000 mde dénivelé annoncés, l’émotion est forte et les frisons très présents, certains coureurs ne pouvant retenir quelques larmes. Oubliant nos amis encore en course sur la CCC, nous profitons du jour pour avaler les premiers kilomètres à vive allure. Ce n’est qu’après une heure de course que la pluie fait son apparition au pied de la première ascension. Elle sera présente une bonne partie de la nuit, et se transformera en neige sur les passages les plus hauts. Comment ne pas évoquer l’ambiance des ravitaillements ? A St Gervais, la place centrale est dédiée à l’UTMB, des centaines de bénévoles au service des fous furieux qui vont partir à l’assaut des sommets environnants. Près de 3 heures de course pour la plupart d’entre nous et la soupe chaude estla bienvenue. Oncroise des regards et les encouragements de Poitevins venu en spectateurs encourager leurs équipiers. Il pleut des cordes mais il fait chaud dans les corps et dans les cœurs. La course poursuit sa route vers Les Contamines.

Au ravitaillement c’est un peu la bousculade, ce sont les prémices des grosses montées et tout le monde mouillé jusqu’aux os se change tant bien que mal à l’abri pour affronter les premiers murs. Devant Thierry Pintureau remonte au classement général tout va bien, il gère en vieux renard. Derrière Guy Rontard, après une descente sur Saint Gervais très rapide, marque le pas dans la grande montée de cette édition.

Il fait nuit depuis des heures, et au dessus de la Balme les concurrents rencontrent la neige, sur les bas coté il y a bien10 cm, mais sur le chemin il ne reste que la boue qui ralentila progression. Auretour sur les Contamines (km 56) Thierry Pintureau est régulier dans le premier tiers du classement. Guy Rontard est en retrait il perd des places au-delà du second tiers des coureurs. Il souffre d’une tendinite du releveur droit.

Pendant ce temps là, les Amicalistes de la CCC, finissent leur course, ils ont rencontré des conditions hivernales et finiront au petit matin leur périple transalpin : Stéphane Bourot en 19h34 minutes et David Guillot en 21 h16minutes.

Le jour se lève sur l’UTMB. La pluie cesse mais elle laisse place à des chemins de boue. Les corps sont usés par cette nuit, froide, venteuse et humide. Thierry coincera quelque peu à10 kmde l’arrivée et se verra contraint à marcher sur la dernière partie du circuit, et voir quelques places lui échapper pour finir en 19 h 50 minutes. Quant à Guy RONTARD, dans les profondeurs du classement il ferra les 35 derniers km en marchant, incapable de plier sa cheville droite sous la douleur de sa tendinite. Heureux de finir dans les délais impartis en 25 h 12 minutes.

Le dimanche, la météo redevenait clémente et les coureurs de toutes les courses se retrouvaient place du triangle de l’Amitié pour fêter les vainqueurs, les 1800 bénévoles, ainsi que les coureurs de la PTL (Petite Trotte à Léon 330 km et 24000m de D+) parti le lundi précédent.

Nous apprenons alors que sur les cols initialement prévu sur le parcours de l’UTMB il y avait 40cm et 60 cm de neige. Et s’ils nous avaient laissé monter-la-haut, combien auraient-ils fallu d’hélitreuillage ?

Sur cette place du triangle de l’amitié, nous avons retrouvé pour notre plus grand plaisir d’autres coureurs de la Vienne.

Philippe Poumailloux, Stéphane Bourot, Michel Eugène, Thierry Pintureau, Guy Rontard, Frédéric Beau

Prochain objectif pour les coureurs d’Ultr’Amical 86 : La diagonale des fous (Grand Raid de la Réunion en octobre) et Angoulême-Poitiers (en 2 étapes Angoulême-Charroux/Charroux-Poitiers en décembre) avant l’organisation des 1000 marches de Poitiers (prévu le 23 mars 2013)

RESULTATS DES COUREURS DE LA VIENNE SUR LES EPREUVES DE L’UTMB

UTMB®

dossard

Nom

Prénom

Catégorie

classement

temps

3887

BEAU

Frédéric

V1 H

643

18h06

2130

PINTUREAU

Thierry

V2 H

907

19h50

3615

POUMAILLOUX

Philippe

V2 H

1847

24h08

2964

RONTARD

Guy

V1 H

2009

25h12

4109

ROUAULT

Xavier

SE H

1806

23h51

2552

SAVATIER

Xavier

V3 H

1817

23h55

CCC® Courmayeur champex Chamonix

dossard

Nom

Prénom

Catégorie

classement

temps

5210

BILLAUD

Alexandre

SE H

250

15h06

7309

BOUROT

Stéphane

V1 H

840

19h34

6566

CHOUTEAU

Jérôme

SE H

1003

20h42

6146

DEBARE

Régis

V1 H

arrêt

Champex

7583

DUCHESNE

Pascal

V2 H

733

18h54

7076

GUILLOT

David

V1 H

1089

21h16

5555

LAURETTE

William

V1 H

533

17h27

6202

LOUARN

Jean-Yves

V1 H

arrêt

Trient

6251

PION

Jean-Michel

V1 H

1208

22h00

6416

PRIEUR

Sylvie

V1 F

arrêt

Trient

6371

RAYNAUD

Thierry

V2 H

arrêt

Trient

TDS (Sur les Traces des Ducs de Savoie)

dossard

Nom

Prénom

Catégorie

classement

temps

8813

DUCHIRON

Jérôme

SE H

arrêt

Col Joly

8495

EUGENE

Michel

V2 H

475

29h28

9658

GROSSIN

Maryse

V2 F

arrêt

Cornet de R

9393

LUCAS

Alexandre

SE H

non partant

9411

PORTERE

Ludovic

SE H

arrêt

Bourg St M

Source : http://www.ultramical86.unblog.fr

> Voir toutes les dépêches du même auteur    > Partager sur votre page Facebook

Le club du mois

Publicité
Vignette vidéo Résumé du match PB86/Elan de Châlon VIDEO - Basket Ball - Poitiers Basket 86
Résumé du match PB86/Elan de Châlon

LES PHOTOS

Conception et réalisation : Hoplie - Agence MBA