23/04/2013 - Volley Ball - Stade Poitevin Volley Beach

Une journée formidable offerte aux jeunes poitevins

Si proposer un spectacle sportif de haut niveau est une de ses vocations, un grand club se doit aussi d’être utile à son territoire, et utile à son sport. Le Stade Poitevin Volley fait partie de ces clubs qui l’ont parfaitement compris. C’est dans cette idée que joueurs, bénévoles, entraineurs et partenaires ont  permis à 90 jeunes poitevins de participer à une superbe journée dédiée au volley ball.

«  Le volley c’est trop de la balle », le slogan du SPVB a en effet pris toute sa dimension à en voir l’enthousiasme qui a régné tout au long de l’animation. Arrivée des Maisons de Quartiers à 9h30 pour un bon petit déjeuner servi par une dizaine de bénévoles souriant, remise d’un badge et d’un tee shirt réalisé pour l’opération. 10h30, Carlos Texeira annonce la composition de la dizaine de groupes, chacun étant accompagné par un joueur qui ne lâchera pas son groupe de la journée. Dansla foulée, dans un timing rythmé au son de la musique diffusée par Swan N’Gapeth, les jeunes volleyeurs ont participé à différents ateliers pour découvrir le volley ball : ses techniques, ses règles, l’entraînement physique spécifique. Pendant ce temps là, chacun a eu le droit à se faire tirer le portrait. Clichés réalisés par Mickael Pichon, alias Pipich, bénévole du Stade Poitevin Volleydepuis 10 ans, et qui lors de cette journée a réalisé pas moins de 2000 clichés… . 12h30, fin de cette 1ère partie de la journée, place au déjeuner offert par un Claude Grajvoda (Restaurant La Royale) toujours aussi dynamique et généreux. 14h, début du tournoi où manchettes, smashs et passes se succèdent avec plus ou moins d’adresse mais toujours avec le plaisir. 17h, fin du tournoi qui a vu la victoire de la Maison de Quartier de Saint Eloi, suivi de la remise des récompenses, dont des places au Futuroscope. Et puis, ballon sur le gâteau, un partenaire, Vélo Scoop, a permis à un participant de gagner un vélo électrique d’une valeur de 1300 Euros. 17h30, photo de famille suivie d’un pot bien mérité par tout le monde.

Quelle journée !! Quelle belle immersion dans l’univers du volley ball et dans le monde du Stade Poitevin Volley.

Olivier Lecat et Carlos Texeira les promoteurs de l’événement, Didier Gomme Co Président du SPVB, font le constat d’une animation pleinement réussie, tant dans l’organisation que dans l’atteinte des objectifs visés. Les jeunes ont découvert les vertus duvolley ball,ils ont passé une journée avec des joueurs de haut niveau disponibles et partageurs de passion.

Côté partenaire, on est également très satisfait. SIPEA, qui a maintenu le niveau de son soutien au club malgré sa relégation en division inférieure, était le partenaire principal de cette journée. SIPEA est une société d’économie mixte qui, entre autre, gère le parc locatif social à Poitiers. «  Acteur du mieux et du bien vivre ensemble », c’est en ces termes que SIPEA se définit…thèmes que l’on retrouve dans l’esprit du Stade Poitevin Volley. 

Pour en savoir plus sur le club…c’est ici

Adil, de l’équipe de la Maison de Quartier de Saint Eloi, s’est prêté au jeu de l’interview en interrogeant ses copains lors des ateliers du matin :  

Junior Prophète 14 ans Maison De Quartier de Saint Eloi

Adil : comment as-tu trouvé l’atelier détente et pourquoi tu as bien aimez ou pas ?

JP : J’ai bien aimé l’atelier « détente » parce que j’ai aimé sauter et mesurer à quelle hauteur je saute, je n’ai  pas trouvé ça trop dur.

Adil : aimes-tu levolley ball,si oui pourquoi ?

JP : j’aime beaucoup le volley parce que j’aime les jeux collectifs.

Camili Said 14 ans Maison De Quartier de Saint Eloi

Adil : comment as tu trouvé la séance photo ? Et pourquoi aimes-la-tu ? 

CS : J’ai bien aimé la séance photo parce que j’aime faire des photos.

Adil : aimes-tu le volleyball ? Si oui pourquoi ?   

CS : J’aime le volley parce que c’est  sportif.

Nathan Bonet  14 ans Maison De Quartier de Saint Eloi

Adil : aimes tu l’attaque si oui dit moi pourquoi ?  

NB : J’ai tout aimé dans le volleyball. J’aime l’attaque parce qu’on s’est bien amusé à taper dans le ballon.

Adil : aimes-tu le volleyball ? Si oui pourquoi ?

NB : J’aime un peu le volley parce que j’aime bouger et que le volley c’est sportif.

Noam Fergach 12 ans Maison De Quartier de Saint Eloi

Adil : comment as-tu trouvé cette séance photo ?

NF : J’ai aimé la séance photo parce qu’on se sent beau à ce moment.

Adil : Aimes-tu levolley ball ?Si oui pourquoi ? 

NF : J’aime beaucoup le volley et je voudrais même en refaire parce que c’est très sportif et j’aime ça.

Amboa Jason 15 ans Maison De Quartier de Saint Eloi

Adil : comment as-tu trouvé l’atelier de règle de volleyball ?

AJ : j’ai un peu  aimé mais c’était un peu ennuyant.

Adil : comment trouves-tu levolley ball ?Si oui pourquoi ? 

AJ : Il aime le volley parce qu’il aime beaucoup le travail d’équipe et la cohésion d’équipe.

> Voir toutes les dépêches du même auteur    > Partager sur votre page Facebook

Le club du mois

Publicité
Vignette vidéo Résumé du match PB86/Elan de Châlon VIDEO - Basket Ball - Poitiers Basket 86
Résumé du match PB86/Elan de Châlon

LES PHOTOS

Conception et réalisation : Hoplie - Agence MBA