02/12/2016 - Athlétisme - Entente Poitiers Athlé 86

Guillaume Laroche court H24

Le 23 octobre dernier, Guillaume Laroche licencié à l'EPA 86 est devenu après pas moins de treize semaines de préparation, champion d'Europe par équipe des 24 heures, à Albi. Il termine également 9e en individuel. "C'est beaucoup de fierté car on a préparé ça depuis plusieurs mois. C'était un objectif sur une année entière. Le titre par équipe est super car nous sommes quatre français à faire plus de 250 km et c'est la première fois que ça arrivait sur un championnat d'Europe." Le poitevin a donc couru dominer l'Europe en équipe pas moins de 250,240 km.

Ne fait pas 250 km qui veut évidemment. "Je fais mes sorties le matin avant d'aller travailler à 5h du matin. Le week-end également à 4 ou 5h. J'ai également tenté une sortie à 2h du matin avec très peu de sommeil pour voir ce que ça donnait." À côté de la course à pieds, le licencié à l'EPA 86 pratique également un peu de vélo. "Il ne faut rien négliger." Toutes ces préparations peuvent l'amener à faire pas moins de treize heures d'entrainement dans une seule semaine. "Je suis allé jusqu'à vingt-deux heures en une semaine. Mais je ne l'ai fait qu'une fois."

Mais où va-t-il donc chercher toute cette motivation? Quel est son moteur? "J'ai découvert en 2011 le 24h et je souhaitais faire de l'ultra. En 2012 ça me manquait donc j'en ai refait un autre et je souhaitais voir jusqu'où je pouvais aller. Je ne sais pas moi-même où je parviens à puiser cette motivaiton.On y fait des rencontres, du premier au dernier tout le monde fini en même temps. C'est ça aussi qui est intéressant."

De ce championnat d'Europe, il retient "les liens que l'on a tissé avec l'équipe de France. Ça aide à faire une performance. Nous étions en stage de 6 jours en septembre ensemble à Andrézieux-Bouthéon près de St Etienne. On a senti qu'on pouvait faire quelque chose tous ensemble. On avait l'envie. Après est-ce que ça allait se faire c'était la grosse interrogation car c'est de l'ultra."

A l'entendre, on sent que le coureur poitevin est prêt à repartir et à signer pour une nouvelle compétition. "Il y a aura une deuxième sélection pour le championnat du monde en juillet 2017 à Belfast." Et il y a de fortes chances pour qu'il fasse partie de la compétition. "Je vais attendre confirmation car les premiers français sont qualifiés automatiquement pour l'an prochain. Je suis actuellement 4e français mais comme il en faut 6..."

Victor TABUTEAU

> Voir toutes les dépêches du même auteur    > Partager sur votre page Facebook

Le club du mois

Publicité
Vignette vidéo Résumé du match PB86/Elan de Châlon VIDEO - Basket Ball - Poitiers Basket 86
Résumé du match PB86/Elan de Châlon

LES PHOTOS

Conception et réalisation : Hoplie - Agence MBA