17/11/2016 - Arts Martiaux / Sports de combat - Gwanyong Taekwondo club

Un 8e prometteur pour Lalli Goulamoussène.

Lalli Goulamoussène participait le week-end dernier à l'Open G1 en Croatie dans l'Arena de Zagreb. La licenciée du club de Poitiers n'a cependant pas su se sortir d'un tour qui paraissait à sa portée face à l'allemande Ekaterina Derev, médaillée d'argent l'année passée. "Une journée sans." concède son coach Rudy Caillet. "C'est dommage, car c'était un tour qui était à notre portée. On s'est peut-être un peu trop projeté sur le tour suivant car Lalli aurait pu défier la vice championne d'Europe 2015 au tour suivant. Cela nous aurait permis de savoir où nous en sommes par rapport à des filles de ce calibre."

Le coach souhaite cependant retenir de bonnes choses. "Il y a de bonnes sensations par rapport au championnat de France où elles étaient 300. Là, il y a avait pas moins de 1100 combattantes sur le week-end soit 41 pays représentés. Ce qui n'est pas rien. Ça augure une saison intéressante." 

Les prochains objectifs à présent, l'Universiade en Chine qui aura lieu au mois d'août prochain. Une olympiade qui a lieu tous les deux ans. Mais aussi le tournoi de Paris qui aura lieu à la fin du mois. Pas moins de 330 participantes sont attendue, réparties en 10 catégories différentes.

La poitevine retrouvera dans sa catégorie des +73kg les deux françaises Maeva Mellier - n°1 en équipe de France - et Solène Avoulette - présente elle aussi en équipe de France - ainsi que la médaillée de bronze aux championnats d'Afrique Linda Azzeddine et la médaillée de bronze aux championnats d'Europe 2016 la turque Ayse Asma. Une compétition qui s'annonce donc relevée.

Enfin, le dernier objectif de la poitevine sera double. Monter une cagnotte pour pouvoir assurer ses déplacements à travers le monde et de trouver contrats de sponsoring. "L'objectif de la cagnotte est de récolter un budget de 1500 euros. Cela nous permettra de faire trois tournois. En Turquie, Pays-Bas et Allemagne. L'idée est de demander 5 euros par personne auprès de nos proches et de tous ceux qui souhaitent nous soutenir. La venue de contrat de sponsoring n'est pas négligeable car cela nous aiderai également pour le financement. Il faut savoir qu'en moyenne nous déboursons 300 euros pour juste les transports."

Lalli Goulamoussène et Rudy Caillet n'en sont qu'au début de leur aventure. Le duo devrait très vite refaire parler d'eux. Une aventure à suivre près...


Retrouvez le Gwanyong Taekwondo sur Facebook et sur leur site internet.

Victor TABUTEAU

> Voir toutes les dépêches du même auteur    > Partager sur votre page Facebook

Le club du mois

Publicité
Vignette vidéo Résumé du match PB86/Elan de Châlon VIDEO - Basket Ball - Poitiers Basket 86
Résumé du match PB86/Elan de Châlon

LES PHOTOS

Conception et réalisation : Hoplie - Agence MBA